International

Publié dans International

14 Juillet - Macron-Trump : "Rien ne nous séparera jamais"

Juil 14, 2017 Hit: 76 Écrit par 
14 Juillet - Macron-Trump : "Rien ne nous séparera jamais"

Emmanuel Macron a assisté au défilé militaire du 14 Juillet en compagnie de Donald Trump. Lors de son allocution à la nation, il a remercié les États-Unis.

Emmanuel Macron a salué le couple franco-américain: "Nous avons trouvé des alliés sûrs, des amis, qui sont venus à notre secours. Les États-Unis d'Amérique sont de ceux-ci. Rien ne nous séparera jamais. La présence du président M. Donald Trump et de son épouse est le signe d'une amitié qui traverse les temps. Je veux les remercier pour le choix fait il y a 100 ans." Après 30 heures à Paris, des visites culturelles, un dîner à la tour Eiffel et le défilé du 14 Juillet, Donald Trump et son épouse Melania Trump quittent les Champs-Élysées. Ils quittent la capitale applaudis par la foule.
Emmanuel Macron s'envole pour sa part pour Nice, où il va participer aux hommages aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016.

12 h 17- Le président de la République remercie les Américains

      « L'histoire de la France ne commence pas le 14 juillet 1789, mais ce jour-là le peuple a montré quels idéaux il voulait suivre. Toujours, nous avons trouvé en nous cet amour de la patrie qui nous a sauvés », a ajouté le président. À la tribune, Emmanuel Macron a ensuite remercié Donald Trump : « Rien ne nous séparera jamais » des États-Unis. 
La France, a-t-il souligné, a trouvé dans son histoire des « alliés sûrs, des amis qui sont venus à notre secours » et les « États-Unis d'Amérique sont de ceux-ci, c'est pourquoi rien ne nous séparera jamais », a déclaré le chef de l'État français à l'issue du défilé du 14 Juillet.      

12 h 09- Emmanuel Macron prend la parole

      Le président de la République prend la parole pour une allocution officielle et s'adresse aux citoyens français. "En ce 14 Juillet, nous célébrons la France, nous célébrons ce qui nous unit, nous célébrons ce goût absolu de l'indépendance que nous appelons liberté, cette ambition de donner à chacun sa chance qu'on appelle égalité, cette détermination à ne laisser personne sur le bord du chemin qu'on appelle fraternité."      

12 h 06- L'heure des hymnes

      Le défilé se termine avec l'arrivée des drapeaux américain et français devant les présidents. Les hymnes des deux pays retentissent ensuite sur les Champs-Élysées. 

11 h 59- Daft Punk retentit sur les Champs

      Inhabituel pour un 14 Juillet, le chef de musique Jean-François Durand anime un concert et reprend les plus grands titres du groupe Daft Punk. Succès en tribune, Emmanuel Macron sourit et les militaires applaudissent. Après Daft Punk, la fanfare reprend Michel Fugain. Cette année, la volonté était également de rajeunir le défilé et de toucher un public plus jeune.      

11 h 55- Le défilé se termine

      L'animation de clôture termine le défilé. Après des musiques classiques, les musiciens rendent hommage à la ville de Nice et entonnent l'hymne "Nissa la Bella". La formation se disperse afin d'écrire "Nice" au sol.      

11 h 45- La cavalerie arrive

      Après les chars, la garde républicaine remonte les Champs-Élysées sous les applaudissements de la tribune officielle.       

11 h 37- Défilé des véhicules

      Retour sur terre avec le défilé des motocyclistes de la police nationale et des chars du 16e bataillon de chasseurs. 

11 h 27- La Légion d'honneur ferme le défilé militaire, les hélicoptères arrivent

      La Légion d'honneur vient clore le défilé militaire. Ils défilent plus longtemps que les autres (88 pas par minute, au lieu de 120), C'est dans les airs qu'il faut maintenant regarder, avec le défilé des hélicoptères. Au total, 29 appareils vont défiler.      

11 h 20- La police nationale arrive

      Après la douane française, c'est au tour de l'administration pénitentiaire de se présenter devant le président de la République. C'est ensuite au tour de la police nationale et de l'École nationale supérieure de la police de défiler.      

11 h 17- La base aérienne 705 défile

      La base aérienne 705 défile au son de la célèbre chanson "En passant par la Lorraine". Après les airs, les militaires de l'armée de l'air reviennent sur terre. Ils sont suivis de la division des affaires pénales militaires. C'est la première fois qu'ils défilent un 14 juillet.      

11 h 12- La tribune officielle célèbre les militaires

      Depuis le début du défilé, la tribune officielle s'est levée pour honorer les troupes à pied. Sous les applaudissements, les différents régiments remontent l'avenue. Depuis 10 h 45, plusieurs régiments foulent le pavé.      

11 h 00- Les écoles se succèdent

      L'École de formation des sous-officiers de l'armée de l'air, l'École de maistrance et l'École nationale des sous-officiers d'active défilent également sur les Champs-Élysées. Ils saluent tous le président de la République.

10 h 53 - Les soldats français défilent

      Les Américains sont suivis des troupes françaises. Les forces françaises engagées dans le cadre de l'opération Chammal sont à l'honneur. Plus de 3 700 militaires à pied ainsi que 211 véhicules, dont 62 motos, 241 chevaux, 63 avions et 29 hélicoptères étaient attendus sur la plus belle avenue du monde. Les soldats sont suivis des écoles militaires.     

10 h 49 - Les troupes s'élancent sur les Champs-Élysées

      Après le défilé aérien, les militaires commencent à fouler le bitume parisien. Le défilé est mené par des soldats américains. Dans la tribune officielle, Donald Trump debout salue les troupes américaines.     

Le point.fr

Lu 76 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.